Mobilier pour centres de contrôle 24 h/24 et 7 j/7


Mobilier pour centres de contrôle 24 h/24 et 7 j/7

Description technique du mobilier de travail pour centres de contrôle 24 h/24 et 7 j/7.

Le design de la console de contrôle fait appel à une tôle d’acier de 2 mm d’épaisseur pour la partie structurelle proprement dite, à de l’acier 15 mm pour le piétement, et à un stratifié compact haute densité de 18 mm d’épaisseur pour le plan de travail et la surface aménagée pour le système de moniteurs.

Le procédé d'usinage utilisé pour les éléments en acier est la découpe au laser, le pliage, le soudage et la peinture au four ; pour les éléments en stratifié compact haute densité, la découpe au centre d’usinage, le polissage et l’application d’huile protectrice.

Un espace est aménagé dans la console pour connecter (données, téléphone, etc.) les éléments qui le réclament et les auxiliaires constitutifs du système de contrôle.
Ces éléments sont logés dans la structure centrale, à l’intérieur d’éléments de bureautique fabriqués en fonction des besoins.

Une porte rabattable à l’avant et une ouverture parallèle depuis la partie supérieure de la surface de travail permettent d’accéder facilement à cet espace pour y effectuer les tâches d'entretien, y compris lorsque la console est en fonctionnement.

Dans le haut de la console, une ouverture close par une porte rabattable a été pratiquée dans le stratifié compact pour passer et organiser les fils à l’intérieur du meuble, ce qui permet de les cacher en partie. 

La console comprend un élément de bureautique, niveau utilisateur, dans la partie supérieure du plan de travail, afin que l’opérateur puisse commodément réaliser les connexions ponctuelles.

En outre, un espace est ménagé dans les pieds de la console pour faire passer les fils électriques de manière ordonnée, en les dissimulant à la vue ; des portes dans les panneaux latéraux permettent au besoin d’accéder aux fils et de les manipuler.

L’espace du plan de travail est partagé : une partie est réservée à l'opérateur, l'autre aux moniteurs de visualisation. Ces moniteurs sont supportés par des bras ergonomiques multi-position fixés à la surface postérieure, laquelle repose sur la structure de la console, offrant ainsi la stabilité nécessaire pour héberger tout type de configuration. En outre, dans le stratifié compact, un appui faisant fonction de guide a été usiné, permettant de positionner les moniteurs selon les besoins et, éventuellement, d'agrandir l'installation avec flexibilité.

Il existe de cette console une version conçue pour abriter un système de réglage en hauteur grâce à deux colonnes de levage synchronisées qui, via un moteur électrique, permettent de déplacer verticalement le plan de travail et la surface destinée à supporter les moniteurs. Dans la partie inférieure du plan de travail, le système est équipé d’une commande de manœuvre facilement accessible par l’opérateur.

Au profit de l’esthétique d’ensemble, le logo de l’entreprise peut être placé sur les flancs de la console, soit avec un rétro-éclairage, soit au moyen d’un vinyle adhésif.

La console a été conçue dans le respect des principales normes d'ergonomie actuelles.
Norme espagnole UNE-EN 527-1 (décembre 2011) sur le mobilier de bureau, les tables de travail et les secrétaires.
Norme espagnole UNE-EN ISO 11064-4 (février 2005) sur la conception ergonomique des centres de contrôle, la distribution et les dimensions des postes de travail.
Norme espagnole UNE-EN ISO 9241-5 (septembre 1999) sur les conditions ergonomiques requises pour les travaux de bureau sur écran de visualisation de données (PVD), la conception du poste de travail et les impératifs posturaux.

De même, les éléments constitutifs de la console, ainsi que tous les accessoires et compléments qui en font ou pourraient en faire partie, sont conformes aux normes et certifications de qualité à l'échelle internationale.

 

Galerie photo