Exploitation, entretien et maintenance du système d'assainissement de la communauté de communes d'Abrera


Exploitation, entretien et maintenance du système d'assainissement de la communauté de communes d'Abrera

L'Agence Catalane de l'Eau (ACA) attribue le service d'exploitation, d'entretien et de maintenance des systèmes d'épuration d'Abrera, Castellbell i El Vilar, Monistrol de Montserrat, Viladecavalls est, Viladecavalls ouest et Vacarisses.

Client:
Agència Catalana de l’Aigua (ACA)
Lieu:
Barcelone
Période:
2017-2020 prorrogable 2 años más
Type de travail:
Exploitation et maintenance
Budget:
9.934.798€
Les travaux à réaliser consistent à assurer la mise en service et la maintenance des installations d'épuration de la communauté de communes d'Abrera, sur le territoire du bassin de la rivière Llobregat, en vue de garantir leur bon fonctionnement et la qualité des eaux traitées.

Un débit de 50 000 m3/jour sera traité pour une population de 160 000 habitants, grâce à six systèmes d'assainissement et un réseau d'assainissement de plus de 70 km d'égouts.

 
DÉTAILS

Données techniques

Station d'épuration des eaux usées (SEEU) d'Abrera
Accompagner les communes d'Abrera (Abrera, Les Carpes, Santa Maria de Villalba, Ca La Cília) ; d'Olesa de Montserrat ; d'Esparreguera ; de Collbató et d'El Bruc pour l'installation de 30 km d'égouts et de 6 stations de pompage, afin de traiter 34 000 m3/jour avec un système biologique de boues activées pour éliminer l'azote et le phosphore. Le procédé comprend deux lignes de prétraitement (dessablage et dégraissage), deux décanteurs primaires, quatre réacteurs biologiques de 4 100 m3, deux décanteurs secondaires. La ligne de traitement des boues se compose d'un épaississeur par flottation de 16 m, d'un digesteur anaérobie et la déshydratation est assurée par deux décanteurs centrifuges de 45 m3/h. Le biogaz issu du processus de digestion est utilisé pour générer de l'électricité pour l'autoconsommation.

SEEU de Castellbell i El Vilar
Conçue pour traiter 5 500 m3/jour, avec un réseau d'égouts de 12 km et 7 stations de pompage, le procédé biologique des boues activées avec élimination des nutriments de type carrousel à basse charge avec une ligne de 4 600 m3 et un décanteur secondaire de 25 m. La ligne de traitement des boues se compose d'un épaississeur dynamique de 201 m3 et la déshydratation est assurée par deux décanteurs centrifuges.

SEEU de Vacarisses
Conçue pour traiter 1 320 m3/jour. L'opération comprend un prétraitement, avec un tamisage des particules fines, un dessablage et un dégraissage, un traitement conventionnel des boues activées par aération prolongée et séparation finale de l'effluent et de la biomasse au moyen de deux couches de membranes d'ultrafiltration de 32,6 m2 de type MBR.

SEEU de Monistrol de Montserrat
Traite 3 300 m3/jour. Le système se compose de 6 km d'égouts et de deux stations de pompage. Il comprend une cuve d'homogénéisation de 1 500 m3, par agitation et aération, un réacteur biologique d'aération prolongée et un décanteur secondaire de 19 m de diamètre. La ligne de traitement des boues se compose d'un épaississeur par gravité.

Téléchargements


Galerie photo